ESSAI: MINI CLUBMAN COOPER 136ch

MINI CLUBMAN COOPER 136ch (essence) Prix: 24900 € – 7 cv – BONUS/MALUS:  0 €  (2016)


MINI fait le MAXIMUM  !

SONY DSC

Déjà séduit par la version « historique » de la nouvelle Mini, à savoir, la trois portes, j’avais hâte d’essayer cette nouvelle version Clubman qui, dans sa version précédente n’avait convaincu qu’à moitié.
Avec son style inimitable, mais toutefois plus consensuel, la nouvelle Mini Clubman se découvre un sens pratique jamais atteint jusqu’ici, sans rien vouloir renier des spécificités qui ont fait la renommé de la marque… ni marcher sur les plate bande de la version 5 portes!
La quadrature du cercle? Réponse au bout du suspense, à la fin de cet article…

SONY DSC


PREMIER CONTACT

SONY DSC

Ma douce et tendre épouse possédant une Mini Clubman de la précédente génération, équipée du moteur essence de 122 chevaux, les points de comparaisons n’allaient pas manquer face à ce nouveau modèle.
Esthétiquement, la filiation est indéniable, et pourtant, la nouvelle semble appartenir à une catégorie supérieure! Plus longue, plus large, plus basse, plus, plus, plus… la nouvelle Mini Clubman semble vouloir en offrir toujours plus!
Qu’importe, le résultat est convainquant et séduisant, même si elle n’a plus de « mini » que le nom et plus du tout le gabarit. Ce n’est pas une critique, loin de là (nous en verrons tous les bienfaits plus loin) mais un simple constat.
Si notre Clubman conserve un coffre avec son irremplaçable ouverture à deux battants (avec une très pratique ouverture automatisée en actionnant un simple bouton sur la télécommande), elle perd en revanche son look asymétrique et sa sympathique mini-porte à ouverture antagoniste côté passager. Personnellement, j’adorais cette originalité, mais force est de constater que l’accès à bord et la polyvalence d’utilisation y gagnent.

SONY DSCSONY DSC
SONY DSCEncore un mot sur l’arrière, pour évoquer l’orientation des feux, horizontaux et non plus verticaux., ce qui change notablement les proportions de cette partie de l’auto, qui reste pourtant identifiable entre mille!
Il en résulte, à mon sens, un profil moins dynamique. Quelques détails de style tentent d’y remédier, comme ses intéressantes « ouïes » de débourrage en arrière des roues avant. Elles se prolonge par un pli de tôle sur la portière du plus bel effet.
Un dernier mot pour évoquer la monte pneumatique qui suit l’inflation des dimensions de la voiture. La taille des jantes de notre modèle d’essai, optionnelle, qui semble visuellement bien adaptée pour remplir les passages de roues… Sachez qu’il s’agit de jantes de… 18 pouces (en 225/40)! Pas anodin lorsqu’il faudra remplacer les enveloppes ou équiper votre Mini de pneus hiver…
Trêve de bavardage, chacun pensera ce qu’il voudra des évolutions stylistiques de cette nouvelle Mini Clubman, en ce qui me concerne, je la trouve magnifique.
Mais ce n’est pas sur de subjectifs critères esthétiques que se juge une auto, mais ses qualités intrinsèques! Vue les conditions météo du jour, pluie battante et vent, celles-ci devraient se révéler rapidement!

SONY DSC


SUR LA ROUTE

SONY DSC

Première constatation , et malgré les routes offrant une faible adhérence, le grip est excellent! Cette Mini Clubman sait passer très vite en virage sans pour autant déclencher sont ESP! Chapeau, belle maîtrise des trains roulants. Au moins, une chose est sûre, Mini a su préserver l’un des points les plus importants pour les amateurs de la marque: le plaisir de conduire! Rien que pour ça, elle mérite des félicitations!
Pour cela, le comportement a su rester vif et joueur (mais toujours sécurisant!) malgré une prise de roulis plus prononcée que sur l’ancienne. Attention, rassurez-vous, celui-ci reste contenu et bien moins présent que chez la concurrence!

SONY DSC
Pourtant, cette nouvelle facette de son comportement routier a un effet très bénéfique sur le confort! Celui-ci reste ferme mais ne s’apparente plus à celui procuré par une planche de bois! Cette évolution logique n’a pas pour effet de faire perdre son âme à la Mini mais fera le bonheur du plus grand nombre! Chapeau!
La direction suit la même tendance tout en conservant ses spécificités. Elle se révèle toujours ferme et précise offrant de bonnes remontées d’informations en provenance du train avant (toujours aussi précis… Quel plaisir!), mais elle est un peu moins tranchante qu’auparavant. Voici une autre évolution positive, puisque la Mini est ainsi moins délicate à mener que son aïeule!

Devant la Boite à Zinc, à Chanteix... Lieu incontournable de la musique en Corrèze!

Devant la Boite à Zinc, à Chanteix… Lieu incontournable de la musique en Corrèze!

Par contre, conséquence de la monte pneumatique généreuse, les pneus ont tendance à « lire la route » sur route tortueuse ou lorsqu’on remet les gaz tôt en virage. Bref, il faut « s’en occuper » et bien garder les deux mains sur le volant. Ce zest de sportivité, c’est ça aussi la Mini et je ne mettrai donc pas ce point dans la colonne des points négatifs.
Par contre, les bruits de roulement sont davantage présents dans l’habitacle que sur des versions équipées de jantes plus modestes. Bien remplir les passages de roues ou préserver le confort acoustique, il faudra choisir…
Personnellement, je pense que des jantes de 17 pouces à dominante noire règleraient ce dilemme entre esthétique et préservation du confort (et du porte-monnaie!) …
Le freinage sans histoire n’appelle que des éloges, tant en ville que sur route.

SONY DSC

SONY DSCLa boite, ferme nécessite une certaine poigne pour verrouiller les rapports mais impose surtout de débrayer bien à fond… En effet, la course de la pédale est exagérément longue (plus que l’ancien modèle … mais en moins ferme) ce qui s’avère fatiguant à la longue et peut parfois contrarier les passages. Par contre, le levier est parfaitement guidé, sans jeu et avec un débattement court… le plaisir de conduire passe aussi par là!
Les rapports semblent offrir un étagement plutôt long sur les derniers rapports, étouffant quelque peu la bonne santé des 136 chevaux. La Mini maintien sans problème sa vitesse, manque un peu d’allant en 6ème et en côte. Le moteur est très silencieux et bien « plein » à tous les régimes, même si tirer dessus, jusqu’à la zone rouge ne sert pas à grand chose.
Notre modèle d’essai offrait trois modes de conduite, GREEN, MID et SPORT. Sur ce dernier mode, la puissance est bien là, très présente avec une belle réactivité « à tous les étages ». Le mode MID n’appelle pas de commentaires particuliers et conviendra à la plupart des situations (c’est le but…). Le mode GREEN, lui, m’a davantage laissé sur ma faim avec la sensation que le moteur est artificiellement étouffé. Mais comme c’est pour moins consommé, on peut sans doute lui pardonner…

SONY DSC SONY DSC SONY DSC

Le sélecteur du mode de conduite. Pas plus simple!

Le sélecteur du mode de conduite. Pas plus simple!


À BORD

SONY DSCSONY DSC

SONY DSCPremière constatation, Mini a cassé sa tirelire pour offrir une planche de bord différente des Mini 3 et 5 portes. Je trouve personnellement que c’est la plus réussie de toute la gamme, à la fois dans la lignée des autres modèles mais également plus cossue et opulente. Les différents inserts (noir laqué aux motifs « tendance », d’autres plus « historiques » ou d’autres encore rappelant la teinte extérieure), se marient bien les uns aux autres même si certains se révèlent sensibles aux rayures ou attrapent facilement la poussières.

Aïe! joli, mais sensible aux rayures...

Aïe! joli, mais sensible aux rayures…

Rien à dire par contre sur les ajustements, « nickel », et les matériaux employés très largement moussés. On est bien dans l’univers haut de gamme, avec un sentiment de qualité et de bien-être qui nous font croire que l’on est dans une catégorie supérieure. Je réitèrerais simplement mes réserves sur la jauge de carburant, qui fait vraiment cheap et « pièce rapportée » à droite du tachymètre.

L’ergonomie générale est bien pensée et ne demande pas d’accoutumance particulière, même le bel écran multimédia qui a pris la place sur cette génération du célèbre tachymètre central.

SONY DSC

SONY DSC SONY DSC

SONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSC

Le soin du détail...

Le soin du détail…

Mais la « révolution » majeure ne se situe pas là. S’il est un domaine dans lequel la Mini ne fait plus du tout… mini, c’est l’habitabilité et la modularité. Si l’aisance à l’avant n’a jamais été problématique, ce que cette génération confirme avec un bel espace, doublé d’une parfaite position de conduite, accéder aux place arrière est désormais un jeu d’enfant des deux côtés et surtout, l’espace proposé aux jambes et aux épaules font de notre Clubman une « vraie voiture », parfaitement envisageable et utilisable par une petite famille comme véhicule principal!

SONY DSC

Oui, il y a de la place!

Oui, il y a de la place!

SONY DSC

La hausse des dimensions (+10 cm pour l’empattement, +27 cm en longueur et + 9cm en largeur…) a vraiment du bon, cette Mini n’a plus de Mini que le nom et c’est tant mieux pour la qualité de vie à bord! Avec en plus l’attrait de la nouveauté, même le « gigantesque » Countryman peut trembler! Son gabarit la rapproche davantage d’une Golf et d’une Audi A3 Sportback (4,31m) que d’une Polo ou une Audi A1…

Côté coffre, même constat: il y a de l’espace, avec qui plus est un double fond spacieux et extrêmement bien conçu avec un plancher qui peut se maintenir en position relevée grâce à deux astucieux « taquets » intégrés aux cloisons latérales.Sa capacité de 360 litres (280 sur l’ancienne…) confirme ses velléités familiales tout comme la modularité de sa banquette arrière chère à BMW (40/20/40) et le plancher plat offert lorsque les dossiers sont rabattus. Ce nouveau Clubman a décidément « tout bon »!

SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSCSONY DSC


BUDGET

SONY DSC

SONY DSC24900 euros pour cette version hors options, voilà un tarif plutôt coquet que justifie en partie la présence du talentueux moteur essence 3 cylindres de 136ch, aussi volontaire que démonstratif… et sobre!
Un vrai chameau! Ainsi, en utilisant le mode « MID », les valeurs les plus basses à vitesse stabilisées notées durant mon essai m’ont bluffé! Autour de 3,5 litres à 90 km/h en 6ème (2000tr/min), Autour de 5 litres à 110 (moins de 2500tr/min) et autour de 6 litres à 130 (moins de 3000 tr/min). On peut donc espérer encore mieux avec le mode GREEN, tandis que le mode SPORT ne doit pas impliquer une hausse gargantuesque de la consommation…
Pour ce prix, l’équipement n’est pas indigent, heureusement, avec la clim manuelle, le système multimédia Mini Connect (écran de 6,5″), Bluetooth, jantes alliage (16 pouces…), détecteur de pluie et allumage automatique des projecteurs notamment. Par contre, pour le superflu, vous repasserez! Pour plus de style et d’équipements, le pack Chili (2200€) est indispensable avec la chrome Line intérieur, les antibrouillards, la clim bi-zone, les tapis de sol, les jantes de 17 pouces, le kit rangement et j’en passe…

SONY DSC
Et notre modèle d’essai me direz-vous? Les options suivantes équipaient notre version: Jantes de 18 pouces (710€), Drive Select Mode (indispensable aussi…190€), toit Silver (160€), le système de navigation (910€), la peinture métallisée « Pure Burgundy » (610€), la combinaison tissu/cuir Cord Carbon Black (1110€)et quelques autres « babioles »… Nous atteignons la modique somme de 32310€ (plus de 7000€ d’options).

SONY DSC
Bon… autant vous le dire tout de suite, il est heureux que la Mini Clubman ait grossi, pour venir ferrailler contre les berlines compactes plutôt que contre des citadines! Face à ces dernières, ses tarifs sont bien trop prétentieux, et de mon point de vue, elle n’a de toute façon AUCUNE concurrente!!! Comment pourrait-on hésiter entre une Clio Estate, une Peugeot 2008 et une Mini Clubman?!? La cible n’est pas la même, l’aura de la Mini non plus, sans vouloir offenser les deux françaises citées!
Non… définitivement, la concurrence ne pourrait venir que d’une Audi A3 Sportback, au positionnement « Premium » indiscutable, avec ce que cela implique en matière de qualité… et de tarifs! Un modèle essence TFSI 125ch Attraction débute à 26310€, une Ambition à 28810€ et une Ambiante à 28860€! Du coup, la Mini Clubman se retrouve très bien placée en prix!! Étonnant, non? 😉

SONY DSC


LES POINTS FORTS

Ligne irrésistible
Charme intérieur… irrésistible
Plaisir de conduire
Tenue de route
Confort
Moteur plaisant et silencieux
Consommation
Habitabilité et aspects pratiques
Qualité de finition
Vraie Mini mais surtout vraie voiture polyvalente

SONY DSC

*********************************

SONY DSC

LES POINTS FAIBLES

Course d’embrayage trop longue
Bruit de roulement avec les jantes de 18″
Tarif salé
Options nombreuses et onéreuses (… mais indispensables!)

SONY DSC

CONCLUSION

Dans la mesure l’acheteur sait qu’une Mini est réputée peu bon marché et que tout le plaisir est de plonger avec délice dans la longue liste d’options pour se concocter SA voiture, il serait malvenu de considérer le prix de vente de notre talentueux Clubman comme un défaut rédhibitoire. Bien sûr, inutile de le nier, cela freinera un certain nombre d’acheteurs potentiels. Les heureux élus, eux, auront la certitude d’acquérir une auto pas loin d’être irréprochable en plus d’être irrésistible!

SONY DSC


REMERCIEMENTS

Un immense merci à la concession PAROT PREMIUM pour le prêt de cette séduisante voiture et tout particulièrement à Mélanie Pommier, la Conseillère Commerciale Mini pour sa gentillesse et son accueil! Voilà une commerciale qui aime sa marque et sait vous le faire partager! Merci!

MINI PAROT PREMIUM  – BRIVE

SONY DSC

Téléphone :05 55 22 22 22

Facebook-Vector-IconDSC_0016DSC_0013

Avec cette Clubman, Mini tient le... "bambou"! OK, je sors...

Avec cette Clubman, Mini tient le… « bambou »!
OK, je sors…


 

18 comments for “ESSAI: MINI CLUBMAN COOPER 136ch

  1. Jean
    4 mars 2017 at 13 h 14 min

    Merci pour cet essai très instructif !

    • Cyril
      4 mars 2017 at 16 h 04 min

      Merci à vous de l’avoir lu et apprécié!

  2. ALEXANDRE
    30 avril 2017 at 2 h 34 min

    Merci beaucoup !

    Je recherche une voiture essence , un peu de place pour 2 adultes et presque 2 grands ados , un peu de technologie au service du conducteur et des passagers … Je crois que je suis proche du but !!!

    Article PARFAIT !!!

    Merci !

    S.A

    • Cyril
      1 mai 2017 at 19 h 12 min

      Merci pour votre commentaire très sympathique, et effectivement… Vous aurez le sourire chaque jour en montant dans cette formidable Mini Clubman… 😉

  3. Sylvain
    6 septembre 2017 at 6 h 48 min

    Merci pour cet article très enrichissant.

    Je dois renouveler ma BMW X1 en LOA très prochainement et envisage très sérieusement ce modèle Mini.
    Je dois bientôt l’essayer et suis pour le coup, déjà bien documenté.
    Par contre je suis assez surpris (agréablement), des consommations très basses évoquées.

    • Cyril
      6 septembre 2017 at 16 h 26 min

      Merci à vous pour votre commentaire!
      Pour ce qui est des consommations, il s’agit effectivement de ce que j’ai pu noter en essayant d’être le plus économe possible, à vitesses stabilisées. Elle doivent donc être vue comme un minimum atteignable! En tout cas, le plaisir sera au rendez-vous!
      Bonne route!

  4. Rica
    30 octobre 2017 at 15 h 57 min

    Bonjour
    Votre essai très explicite et concluant
    Je suis sur une occasion à 26000€ (même modele) avec très peu de kms
    Cuir toit ouvrant (double) boîte auto
    Je pense que je vais me régaler! !

    • Cyril
      31 octobre 2017 at 9 h 51 min

      Je n’en doute pas un instant! Bonne route à vous!!

  5. Steve
    10 décembre 2017 at 21 h 38 min

    Merci pour cet article très instructif et… rassurant !
    Je viens en effet d’acquérir un Clubman Cooper 136 automatique (série spéciale Hyde Park) qui me sera livré le 27 décembre prochain.
    Après 20 années passées en Jeep, je change totalement d’univers, mais j’avais toujours une pointe de doute.
    Votre article me permet de l’estomper.
    Bravo pour les photos très détaillées.

    • Cyril
      4 janvier 2018 at 13 h 05 min

      Merci pour ce retour!!! Bonne route à vous!!

  6. Borracho
    9 janvier 2018 at 20 h 25 min

    Surpris du prix…car j’en suis déjà à plus de 35 000€, pour une plus faible puissance : une 3 cyl 102cv boite auto, modele clubman hyde park (supposée etre la moins chere pour mon niveau d’équipement) et avec un malus à la clef…

    • Cyril
      15 janvier 2018 at 17 h 07 min

      Ah ça… les tarifs Mini… C’est tout un poème…

  7. Serge LEROUX
    16 mars 2018 at 9 h 48 min

    Bonjour,

    Intéressé par ce modèle (qui deviendrait ma 43 ème voiture possédée) j’ai lu pas mal de tests et glanés ici et là sur internet, youtube inclu, allant de la quasi lecture de la fiche technique constructeur en 2’40 » certains atteignant tout de même les 3’30 » !!! Le tout avec une voix monocorde, beeuuurk !
    D’autres alliant humour et convivialité (P.O.A) ou particulièrement exhaustifs (Le Moniteur de l’auto).

    Puis je suis tombé sur vous et votre essai de la Mini 116 cv diesel avant de trouver (rapidement) celui de la Clubman essence.

    Là je dois dire que j’y ai trouvé ce supplément d’âme fait de simplicité dans le choix des mots, de l’expression des sentiments ressentis décrits sans tabous ou soumissions (comme l’ont tant de journalistes subissant le dictat de l’annonceur) bref, une description des sensations éprouvées avec un fond de passion pour ce que vous faites, qui me parle tout de suite (et finalement donne envie d’acheter, ce qui prouve que ce style est efficace)
    Egalement de bonnes photos malgré les météos, mais pas toujours sous de bons angles dans les plans extérieurs (désolé je suis ch…. là dessus), par contre très bonnes dans les intérieurs et coffres.

    Me voilà en tous cas dans l’expectative: une mini 3 portes diesel (tellement fun dans votre essai) ou une Clubman avec le même moteur diesel que la 3 portes (mais peut être plus pataude à cause du surpoids ?) Ou alors avec le moteur essence telle que décrite mais peut être avec boîte auto.
    Mon contexte: 40% petite ville, 40 % routes de campagnes, 20% 4 voies à 110.
    Une passagère arrière occasionnelle (ma petite fille) et de mai à septembre dans le coffre avec une partie de banquette AR repliée, une annexe pneumatique dégonflée 1,20mX0.60m et son petit moteur hors bord.

    Votre avis serait le bienvenu.

    Félicitations !

    • Cyril
      17 mars 2018 at 13 h 42 min

      Bonjour! ET merci pour ce commentaire qui me met le rouge aux joues!! Cela m’encourage grandement!!!
      Pour répondre à votre question, je suis tellement fan de la Mini Clubman, qui pour moi est le plus beau modèle de la gamme, que ce ne sont pas quelques dixièmes perdus par rapport à le version 3 portes qui me ferai préférer cette dernière! Le Clubman offre une telle polyvalence par rapport à la 3 portes (habitabilité, accessibilité et volume du coffre) que la raison elle même plaide pour cette carrosserie…
      Enfin, aucune hésitation à avoir par les temps qui courent: le 136ch essence sera le compagnon idéal. Le 102ch sera un peu juste. Enfin, grand fan de transmission automatique, jopterais naturellement pour cette transmission si vos finances vous le permettent, car ainsi équipée, et avec quelques équipements cosmétiques et de confort optionnels, la note risque de vite grimper…
      J’espère vous avoir aiguillé au mieux!
      Merci encore pour votre message et tenez-moi au courant de votre choix définitif!

  8. Serge
    17 mars 2018 at 9 h 07 min

    Re bonjour,

    Oubliez svp mon commentaire sur les angles de certaines de vos photos…

    Séduit par votre ton libre et votre humour, j’ai lu depuis plusieurs de vos essais notamment i3 BMW
    et, évidemment vu les photos les accompagnant, elles sont en grande majorité superbes.

    Comme quoi il vaut mieux rouler sept fois ses yeux dans ses orbites avant de critiquer.

    Vous lire est vraiment très intéressant, c’est assez exactement ce que j’aurais aimé lire dans les
    magazines que j’achetais (avant internet) pour leurs essais (très aseptisés). Bravo !

    • Cyril
      17 mars 2018 at 13 h 44 min

      Rassurez-vous, je partage globalement votre première analyse concernant mes photos. Je sais devoir progresser en ce domaine… Hélas, le temps me manque! Merci encore pour votre commentaire!!!

  9. Serge
    23 mars 2018 at 5 h 44 min

    Bonjour,

    Je viens d’essayer la Clubman 136 cv boîte auto…

    Premières impressions:
    davantage de place et de « garde au toit » que dans mon grand cherokee (un peu comme Steve, j’ai eu 2 Jeep consécutives) pourtant je mesure 1,88 m, je pense que c’est à cause du meilleur débattement du siège électrique qui va jusqu’au plancher.

    J’adore l’ambiance intérieure sombre, et le tableau de bord avec ses petits « bitonios » jusque sous le toit, qui ravit un ancien pilote.

    Le coffre avec un seul ou deux sièges repliés est impressionnant par rapport au gabarit de la voiture.

    Contact, ouhaa encore un bitonio, j’emmène immédiatement l’auto sur une petite route bien dégueu sur le plan revêtement et là je suis bluffé par les suspensions, pas de tressautements, pas de bruits de parties de l’habitacle mal fixées, et le grip comme vous dîtes, ça accroche, c’est top, et ça alors c’est confortable.
    La position de conduite très basse et la direction retournent heureusement des infos et procurent des sensations, filtrées cependant par le peu de bruit émis par le moteur et la qualité des suspensions (sacré compromis !).
    Je me dis qu’une suspension plus raide rajouterais encore des sensations mais non il faut penser au confort de ses passagers.

    Je vous rejoins, cette voiture est réellement polyvalente, et je vous écouterais pour la boite auto ce qui évitera le handicap de la course de l’embrayage, et aussi dans le choix d’inserts peu rayables, ainsi que les toits ouvrants et surtout les roues de 17″ pas plus.

    L’addition 33 K€ avec boite auto, pack chili, toits ouvrants et bien sur les gadgets inutiles dont on ne saurait se passer.

    On peut se poser la question du diesel dont les versions 116 et 150 cv sont moins polluantes (et pas qu’un peu pour la 1ère) que cette version essence, mais comme je ne fais plus que 8 à 9000 km par an je vais tenter l’essence.

    Merci encore pour votre essai et toutes ces choses que vous, vous remarquez d’emblé et qui nous éviteront bien des énervements après coup.

    P.S: j’ai visionné vos vidéos, et me suis bien marré (deux fois déjà) avec votre « retour vers le futur » et ce Brice de Brive champion de skate, le professeur et son chien, ainsi que les petits moutons en plâtre ou céramique avec l’accent du berger, génial.
    Mine de rien c’est du travail tout ça. Vous êtes sacrément polyvalent !

    • Cyril
      25 mars 2018 at 17 h 33 min

      Merci pour votre message et votre retour d’essai très complet et pertinent! Quand à vos compliments concernant mes vidéos décalées, ils me vont droit au cœur!! Merci!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.