ESSAI: FORD MONDEO SW 2.0 TDCi 180 VIGNALE

FORD MONDEO SW 2.0 TDCi 180 VIGNALE Prix: 41 500 € – 9 cv – BONUS/MALUS:  0 €  (2016)


« Et pourquoi pas moi  ?! »

PXR_1-IMG_1273Dans les années 80, les Ford luxueuses étaient baptisées « Ghia« , du nom du célèbre carrossier italien. Au tournant des années 2000, c’est la plus froide dénomination « Titanium » qui désignait les versions haut de gamme du constructeur américain.

Désormais, c’est sous le patronyme « Vignale« , hérité du nom d’un autre carrossier italien bien connu (si si!), que sont désignées les exécutions « Premium » de la marque à l’ovale bleu! Car en effet, bien c’est de cela dont-il s’agit: faire une percée, et surtout exister « autrement », sur ce marché d’excellence, en proposant à ses clients bien plus qu’une « simple » Mondeo au prestations peaufinées…

Verdict, au volant de cette grande berline, en version SW, équipée d’un solide moteur TDCi de 180 chevaux…


PREMIER CONTACT

IMG_1206Un mot tout d’abord sur le style général de cette Mondeo. Loin de faire dans l’extravagance, ce n’est pas le genre de la catégorie de toute façon, j’ai été séduit par l’aura qui se dégage de cette Mondeo SW. Très honnêtement, depuis que Ford a opté pour ce nouveau design « Aston-Martinisant » de ses faces avant pour restyler ses Fiesta, C-Max, et autres  Focus, j’avais jusqu’ici trouvé que cela dénaturait le dynamisme des versions originelles. Aujourd’hui, avec cette Mondéo (et avec le S-Max « 2 » avant  elle), on voit bien que la calandre béante a été intégrée dès les premières esquisses. Le résultat est bien plus harmonieux, surtout dans cette  exécution Vignale à la calandre et aux pare-chocs très ouvragés.

PXR_5-IMG_1170Les vitrages latéraux ceinturés de chrome se resserrant vers l’arrière, la custode très inclinée ainsi que la baguette sur les portières, chromée et plongeante dynamisent la ligne générale, tout comme la double sortie d’échappement. Le hayon très vertical ne fait absolument pas « mastoc » et nous indique que le volume de chargement sera conséquent. A l’avant, les superbes phares à LED (adaptatifs s’il vous plait!) étroits et effilés apportent à nouveau une touche de dynamisme bienvenu.

Quelques touches de chromes discrètement disséminés à divers endroits de la carrosserie et le monogramme « Vignale » finissent d’assurer une prestance certaine à ce modèle et la distingue subtilement d’une « classique » Mondeo. IMG_1205IMG_1169Seuls le traitement des feux arrière m’a un peu déçu, avec des LED « vieillottes », là ou Audi, Mercedes, BMW et même Renault ou Peugeot savent faire des liserés continus bien plus esthétiques.

IMG_1176IMG_1268La double sortie d’échappement sus-mentionnée, et surtout la réputation de Ford en matière de liaison au sol et de plaisir de conduire me reviennent alors en tête pour me faire quitter ces basses considérations esthétiques et me tourner vers l’essentiel: les prestations routières de ce grand break! Premium ou pas, il y a dans la catégorie quelques modèles qui font figure d’épouvantail! La tâche ne s’annonce donc pas simple pour notre Mondeo SW!


SUR LA ROUTE

IMG_1276Ce qui me suivent régulièrement savent que dans cette catégorie, ma référence est la Volkswagen Passat. Une Audi A4 offre des prestations similaires voire un peu supérieures mais pour un tarif beaucoup plus élevé et une habitabilité incomparablement moins favorable. Et bien avec cette Mondeo SW Vignale, l’allemande n’est pas loin de trouver son maître!!

Comme elle, la Mondeo offre une commande de boite irréprochable, avec un guidage parfait. L’embrayage souple comme celui d’une citadine s’utilise sans arrière pensée et avec une facilité déconcertante. Même un lâché de pied un peu brutal ne la contrarie pas: c’est du bel ouvrage!

Sur la route, la Mondeo est comme sur des rails!

Sur la route, la Mondeo est comme sur des rails!

Le freinage présente lui aussi une pédale à la consistance « légère », étonnante vu le gabarit de la bête, mais qui assure un dosage facile et précis, mais surtout des décélérations de premier ordre.

La direction rappelle également l’univers des citadines, dans ce qu’il a de meilleur évidemment, à savoir sa douceur, sa légèreté et même son rayon de braquage, étonnement court quand on sait que la Mondeo SW mesure près de 4m 87! Voilà qui rassurera bien des usagers! Sur route, cette légèreté isole quelque peu le conducteur de la route, mais les remontées d’information seront toutefois largement suffisantes pour la majorité d’entre eux. J’aurais bien aimé un mode « sport » qui la durcisse un peu mais bon… Je pinaille car cette direction reste agréable en toute circonstance, précise (mais pas tranchante) guidant par ailleurs un train avant très précis, mais pas pointu ni incisif. Rassurant pour le plus grand nombre.

Tout au plus pourra-t-on trouver le sous-virage un peu trop marqué, lorsqu’on attaque sur nos petites routes corréziennes (et il faut dire qu’elles nous incitent à cela!).

IMG_1191Pour le reste, la tenue de route est épatante, égalant à mon sens celle de la Passat par son côté virevoltant qui participe au plaisir pris derrière le volant! Chapeau! Une nouvelle fois, la légèreté ressentie lors des changement d’appuis est remarquable et insoupçonnable quand on la rapporte au gabarit général de l’auto! Et comme la prise de roulis est très bien maîtrisée et la stabilité imperturbable, on comprend que Ford puisse nourrir de grandes ambitions pour sa grande berline!

La Mondeo SW va-t-elle trouver sa voie? Ok je sors...

La Mondeo SW va-t-elle trouver sa voie?
Ok je sors…

IMG_1269Côté confort, la filtration des défauts de la chaussée est tout simplement remarquable, malgré l’impressionnante monte pneumatique de 18 pouces (235/45). Bravo encore une fois aux metteurs au point de la marque!

Terminons par la partie mécanique, pour évoquer le 2.0 TDCi 180 chevaux. N’a-t-on pas l’habitude de dire que l’on garde le meilleur pour la fin? Et bien c’est le cas ici! Ma référence était jusqu’ici le BlueHDi du groupe PSA, talonné par les TDI Volkswagen/Audi. Il est ici surpassé par le TDCi Ford! Sa sonorité n’est absolument pas marquée « diesel », son caractère est enjoué, vif, une nouvelle fois « léger », et fait preuve d’entrain pour monter dans les tours! Bref, ce quatre cylindres à tout bon et il est le meilleur selon moi dans cette catégorie de puissance… Le tout avec des consommations maîtrisées comme nous le verrons plus loin!

IMG_1165


À BORD

IMG_1230IMG_1243Notre Mondeo SW Vignale va-t-elle confirmer à bord les belles dispositions entrevues sur la route?

Vignale ou pas, la Mondeo profite d’un habitacle extrêmement vaste! Les occupants des places arrière pourront se croire dans une limousine (euh… ou une Skoda Superb, référence du segment sur ce point…) tant l’espace aux jambes est remarquable. En largeur aussi, pas de problème, même si l’occupant de la place centrale sera comme toujours un peu moins bien installé qu’aux extrémités (le superbe accoudoir escamotable sera forcement un peu dur pour le dos et tunnel central obligera à écarter les jambes). Le  cuir, la moquette et les tapis épais participent aussi à la sensation de confort ressenti par les occupants. Un regret: il n’y a pas de réglage de climatisation pour les passagers arrière, équipement pourtant largement répandu chez la concurrence. Dommage. 

IMG_1223 IMG_1224IMG_1217 IMG_1218A l’avant, la position de conduite est très facile à trouver et très agréable. Le dessin des sièges n’y est pas pour rien, et il s’y ajoute un style très réussi et valorisant, ce qui ne gâte rien!! Avec une teinte claire, ils sont encore plus beaux! Notez que celui du conducteur est réglable électriquement.

9-IMG_1304IMG_1231Pour en finir avec l’habitabilité, un mot du compartiment dédié aux bagages, vaste (525 litres banquette en place) sans constituer la référence (Volkswagen Passat ou Skoda Superb dépassant les 600 litres) mais parfaitement exploitable, astucieux et superbement fini. Le plancher est plat une fois les dossiers rabattus et seules manquent des manettes pour rabattre les dossiers depuis le coffre. La malle s’ouvre et se ferme électriquement ce qui est bien appréciable, et incontournable à ce niveau.

IMG_1209 IMG_1210 IMG_1212 IMG_1213IMG_1221Pour terminer, repassons  à l’avant pour parler de la planche de bord de cette Mondeo Vignale. Celle-ci voit les plastiques de sa partie supérieure se parer d’un cuir flatteur, parfaitement tendu, avec des surpiqures du plus bel effet. L’ensemble fait opulent, le dessin est sérieux mais élégant avec une console centrale originale rappelant les réalisations de Volvo avec une console aérienne « suspendue » dans sa partie basse. C’est pratique (rangement vaste et accessible) et esthétique, bravo!

IMG_1294IMG_1227IMG_1257Comparée à une Audi ,une BMW ou même une Passat, j’ai regretté que la finition soit un petit ton en dessous, à cause principalement des plastiques durs qui apparaissent un peu trop tôt dans l’habitacle (juste sous les poignées de portière par exemple, sous le premier bandeau supérieur moussé). Leur aspect, leur solidité ou leurs assemblages sont rigoureux, mais au toucher, les clients exigeants noteront la différence.

IMG_1249 IMG_1225Au rayon des bonnes surprises, notons l’ergonomie totalement revue depuis l’apparition du S-Max et le restylage des Focus/C-Max. Cette remise à plat était nécessaire tant la confusion régnait auparavant dans les habitacles Ford, avec une boutonnite aiguë épuisante (c’est du vécu…)!

Notre Mondeo s’est donc offert un superbe écran tactile de 8 pouces et un écran de 10 pouces devant le conducteur pour accueillir l’ordinateur de bord et remplacer les traditionnelles aiguilles. En cela, la Mondeo se rapproche d’une certaine manière de ce qu’Audi propose avec son Virtual Cockpit, bien plus modestement évidemment (pas de GPS « géant » ou d’affichages « de l’au-delà »), mais il fait son petit effet! Un des atouts de cette Mondeo, c’est son système de commande vocale très évolué IMG_1258(Ford Sync) qui permet de piloter de nombreuses commandes sans rien toucher (température, gestion des appels, mais aussi lecture de SMS…). Pratique, même si honnêtement, parfois, il est plus rapide de repasser par l’écran tactile…

Sur la console centrale en tout cas, ces choix réduisent d’autant les commandes physiques, tandis que les commandes au volant gagnent en simplicité! Le résultat est convaincant, même si certains menus restent chargés, comme celui de la climatisation ou de la radio notamment. Une chose est sûre, il ne faudra plus des heures et des heures de pratique pour découvrir et utiliser les diverses fonctions de la voiture!

IMG_1253 IMG_1237 IMG_1236 IMG_1256 IMG_1292Le traitement de cette finition Vignale constitue donc un vrai plus, comparé à aux versions « standard », celles-ci conservant malgré tout un excellent niveau d’équipement mais avec un pouvoir de séduction et un parfum d’exclusivité moindre. 

3-IMG_1239IMG_1186 IMG_1244


BUDGET

IMG_1287Imbattable!

41 500€ hors options, pour la version essayée ici. Avec les quelques options retenues à des prix mesurés, fait rare pour la catégorie (le régulateur adaptatif à 500€, l’Active Park Assist à 250€, les vitres surteintées à 150€ ou l’alarme volumétrique et périmétrique à 350€), notre Mondeo SW Vignale TDCi 180 coûtait 42750€.

Pourquoi imbattable?  Parce qu’une Volswagen Passat correspondante (TDI 190 Carat Edition avec boite DSG6 imposée) débute à… 46690 euros, avec des options qui ne sont pas dans les même fourchette de prix! Chez BMW ou Audi, les « vraies » Premium, on est encore dans un autre monde, avec une BMW Série 320d Luxury Break dépasse les 48000€ et une nouvelle Audi A4 Avant TDI 190 Design Luxe s’offre à vous pour 47 550€… Une Mercedes Classe C est dans cette gamme de prix également.

Je sais… Le prestige de ces beaux blasons est incomparable, tout comme sans doute la valeur de revente… N’empêche, on parle tout de même d’écarts de plus de 6000€ pour une auto aux prestations remarquables, cherchant à jouer à sa façon dans la même cour!

IMG_1266

Parce que la dénomination « Vignale » ne s’arrête pas à quelques différences cosmétiques! En effet: à l’instar de ce que propose Mercedes ou Lexus, précurseurs en la matière (rejoint par de plus en plus de constructeurs comme DS Automobiles, pour n’en  citer qu’un qui cherche lui aussi à exister dans cet univers), la griffe « Vignale » s’accompagne d’attentions multiples pour le client. Ce dernier est accueilli et traité avec plus d’égard sue les autres, reçu dans un salon spécifique « Vignale » dans la concession (400 dans toute l’Europe, 50 concessions en France), il est aussi déchargé de toutes les contraintes liées à l’entretien de sa voiture (un voiturier vient la chercher chez vous, vous en laisse une autre puis vous la ramène révisée, lavée et lustrée). De même, en dehors des horaires d’ouverture, le client profite d’un numéro de téléphone unique à composer pour joindre sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre leur conseiller Vignale. Celui-ci sera par ailleurs accessible via une application smartphone « Vignale Service » qui proposera des services de localisation GPS, l’emplacement des stations-services, ou encore la recherche des concessionnaires les plus proches. Une ligne d’accessoires spécifiques (sacs, valises…) est également proposée.

Beau programme n’est-ce pas? Si d’autres constructeurs vont encore plus loin, fort d’une expérience plus grande en la matière, l’initiative est louable et démontre une vraie réflexion du constructeur pour faire vivre une expérience différente à ses clients « Vignale » et les détourner des modèles Allemands. Au passage, évidemment, cela justifie une partie du surcoût par rapport à une version Titanium « basique » et assurera une marge supérieure aux vendeurs. Gagnant/gagnant donc!

IMG_1181

Au final, la seule concurrente récente et affutée capable de rivaliser serait la nouvelle Skoda Superb Combi, en TDI 190 et finition Laurin & Klement à… 42700€. La ligne est très réussie également, le tarif contenu et les prestations au niveau de la celles de Passat puisqu’elle lui doit beaucoup techniquement, avec une habitabilité encore supérieure. La Vignale, elle, gardera dans sa manche l’atout du traitement « Premium » de sa clientèle…

IMG_1264Du côté des équipements, rien à dire (phares full LED adaptatifs, peinture métallisée, détection des obstacle et freinage d’urgence, surveillance de vigilance, reconnaissance des panneaux, cuir étendu, siège conducteur réglable électriquement, etc.), Ford toujours été généreux en la matière, et à en plus gardé ses bonnes habitudes tant pour l’équipement fourni de série que pour le tarif des options. Bien joué.

Terminons par le poste important au quotidien, celui de la consommation! En la matière, la Mondeo est une très bonne élève, avec des valeurs minimales atteignables très basses: autour de 5,5 litres à 90 km/h (moteur tournant à 1750tr/min), 4,5/5litres à 110 km/h et moins de 7 litres à 130 km/h (moteur tournant autour de 2000 tr/min). Et précisons que cela se passe dans un silence remarquable

IMG_1285


LES POINTS FORTS

Ligne valorisante

Brio de la mécanique

Tenue de route sûre et très plaisante

Ensemble des commandes agréable et rigoureuse

Habitabilité

Traitement exclusif de cette finition Vignale (design, ambiance et services proposés)

Équipement riche et options peu onéreuses

Tarif agressif

Consommation

*********************

LES POINTS FAIBLES

Finition intérieure bonne mais un ton en dessous des références

Feux arrière à LED au design « daté »

Trop peu de communication sur la « griffe » Vignale, par rapport aux modèles classiques.

IMG_1316CONCLUSION

Très belle découverte que cette Mondeo SW Vignale! Une mécanique à l’indéniable brio, un réel plaisir de conduire, des consommations basses, de la place, un équipement généreux ET à la pointe du progrès, le tout pour un tarif ciblé… Cette Mondeo SW cumule les qualités sous une robe séduisante! La finition Vignale pour sa  part apporte une touche d’exclusivité bienvenue, tant au niveau de l’esthétique que des services proposés aux clients.

Alors oui, à l’heure du choix, pour un acheteur exigeant qui n’en aurait pas moins l’esprit ouvert, il serait absolument légitime de se dire: « Tiens? Pourquoi pas elle! »

IMG_1271


REMERCIEMENTS

Un immense merci pour le prêt de cette belle auto à la toute la concession FORD, PAROT AUTOMOTIVE, de Brive-la-Gaillarde, et tout particulièrement à JULIEN MICHAUD (Conseiller Commercial) pour son accueil toujours chaleureux et sa grande disponibilité à chacune de mes visites! 

Merci!

IMG_1309FORD – PAROT AUTOMOTIVE

50 rue Antoine Dubayle
19100 Brive-la-Gaillarde

05 55 88 02 95

IMG_1199

Facebook-Vector-Icon

IMG_1314 IMG_1313 IMG_1312 IMG_1311 IMG_1310IMG_1269


6 comments for “ESSAI: FORD MONDEO SW 2.0 TDCi 180 VIGNALE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.